La lecture documentaire + exemple de séance

 

                                       La lecture documentaire + exemple de séance

Avec la mise en place de BCD (Bibliothèque Centre de Documentation) dans les écoles, les élèves ont à leur disposition de nombreux documents, qu'ils prennent plaisir à feuilleter, explorer en petit groupe, commenter ou proposer à la lecture des copains parce qu'ils portent par exemple sur un thème travaillé en classe à ce moment-là. Et, quand il s'agit de préparer un exposé, réaliser un panneau ou trouver des informations complémentaires à un travail conduit en classe en histoire, géographie ou sciences, les enseignants se retrouvent vite submergés de documents apportés par les élèves.
Ces documents sont de plus en plus présents dans la vie quotidienne des enfants, mais ..... savent-ils vraiment les lire? Savent-ils y trouver les informations qu'ils recherchent ? Sont-ils capables, à partir de leur lecture, de  construire de manière autonome des connaissances nouvelles ?En effet, les enseignants de cycle 3 font souvent le constat que, si leurs élèves semblent curieux de feuilleter, d'explorer librement ces documents, ils ne savent pas aisément en extraire des informations et les utiliser. C'est une lecture difficile, qui nécessite des stratégies particulières, que les élèves ne peuvent construire en fréquentant des manuels ou les traditionnels "lecture du texte + réponse aux questions". Lecture difficile parce que, pour construire du sens, il faut mobiliser à la fois des stratégies de questionnement, d'anticipation, de sélection d'indices .... ET des connaissances relatives au contenu scientifique du texte.

QUE FAUT-IL APPRENDRE À FAIRE POUR LIRE DES TEXTES DOCUMENTAIRES ?
- C'est le projet de recherche du lecteur qui lui permet de "piloter" la sélection d'informations, d'où l'importance avec les élèves d'apprendre à expliciter les attentes, les questions, celles qui préexistent à la lecture mais aussi celles qui vont surgir au fil de cette lecture.- Le choix du document, de la page ou du paragraphe à lire s'opère bien sûr en fonction de ce projet. Table des matières, sommaire, index, titres, sous-titres... sont autant d'indices à savoir utiliser pour conduire une lecture "sélective". Pas question ici de tout lire, comme font souvent les élèves habitués à fréquenter des textes narratifs. Il faut savoir, à partir de la mise en page, du découpage en paragraphes, des sous-titres, des illustrations.... se construire une "trame" du texte pour anticiper sur son contenu et organiser, hiérarchiser les informations proposées..

- Pour construire de nouvelles connaissances le lecteur a besoin de prendre appui sur ce qu'il sait déjà. Rappelons qu'un texte ne peut être compris que s'il comporte une forte présence d'éléments connus. "Le problème pour le lecteur est de parvenir à établir une cohérence et une continuité entre "l'ancien", ce qu'il sait déjà et le "nouveau", l'apport de nouvelle données." Ainsi, les élèves peuvent-ils apprendre à distinguer dans un texte les explications qui correspondent à ce qu'ils savaient déjà, et celles qui étaient inconnues, qui apportent des réponses à leurs questions ou qui les incitent à s'en poser de nouvelles.

- Pour lire un texte documentaire, il faut aussi établir des liens entre les informations présentes sous des formes diverses : savoir par exemple que le titre d'un paragraphe "emboîte" chacune des explications données ensuite, explications qui s'organisent autour de mots clés ou groupes de mots clés. Etre capable de lire en interaction textes et schémas, illustrations..., savoir qu'il est important de passer de l'un à l'autre pour construire une représentation la plus précise possible.- Ces textes comportent une forte fréquence de mots "scientifiques", "techniques", le plus souvent accompagnés de leur définition.. qu'il faut trouver dans les lignes qui précèdent ou celles qui suivent, ou encore en bas de page, dans un schéma, une légende....... et encore utiliser les articulateurs qui permettront d'établir des liens logiques ou chronologiques entre des éléments d'information....... reconnaître les multiples façons de reprendre une information connue...


DES "TACHES PROBLEMES" POUR CONSTRUIRE CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES ET DEMARCHES DE LECTURE

 "Ce qui améliorerait immédiatement la  réussite (et peut-être de façon spectaculaire), c'est de faire lire les textes de manuels de manière finalisée, c'est à dire en sachant pourquoi on les lit, au lieu de "lire pour lire", après quoi tombe une question qu'on n'avait pas vue venir". En proposant aux élèves des activités "concrètes" à réaliser à partir d'un texte documentaire, nous avons pu observer qu'ils se révélaient capables de mettre en œuvre des démarches de lecture plus pertinentes, plus "intelligentes", tout en construisant mentalement des connaissances nouvelles, sans effort apparent de mémorisation. En prenant avec eux le temps d'expliciter leurs démarches, de les comparer, de poser par écrit des points de repères, des "conseils pour lire des textes documentaires", ils peuvent construire progressivement, tout au long de leur apprentissage, un comportement de lecteur efficace dans ce domaine. 

QUELQUES EXEMPLES DE TACHES
Voici quelques une de ces "tâches problèmes" que les élèves  peuvent s'essayer à résoudre. Les textes supports de ces activités peuvent être divers, adaptés aux niveaux des élèves et aux domaines de connaissances travaillées.
- Reconstituer un texte documentaire donné en "morceaux
" : titres, sous-titres, textes des paragraphes, illustrations, légendes.. et découvrir les liens entre tous ces éléments, comment ils reprennent des informations identiques tout en se complétant : Colorier d'une même couleur les indices qui permettent d'associer un titre et un paragraphe, une illustration et un texte...
- A partir de la maquette d'un texte (le texte des paragraphes a été enlevé, les titres, sous-titres, illustrations.. sont conservés, la mise en page est respectée), faire la liste des questions auxquelles on pense trouver des réponses : apprendre à anticiper, à se questionner... avant de lire en détail en sélectionnant ce qui correspond à son projet.
(Voir exemple de séance d’apprentissage ci-dessous) Après avoir proposé diverses hypothèses d'explications concernant un phénomène (par exemple comment s'expliquent les tremblements de terre), surligner de différentes couleurs les éléments d'informations qui confirment chacune des hypothèses et écrire l'explication ainsi construite : apprendre à prendre appui sur les connaissances acquises et à les faire évoluer.- Reconstruire le schéma ou le croquis caché (initialement présent sur le document) en s'appuyant sur ses connaissances et sur les indices présents dans le texte. Découvrir ensuite le schéma initial, comparer, vérifier, modifier.

 

                                       EXEMPLE DE SEANCE D'APPRENTISSAGE
Voici un exemple d'organisation d'une séance d'apprentissage, qui vise à permettre aux élèves de repérer le rôle du co-texte (titres, sous-titres, illustrations, légendes...) et de se construire des stratégies de questionnement, d'anticipation sur le texte à partir de ces éléments.

Anticiper sur le contenu d'un article à partir du co-texteSupport : Article de journal ci-joint, où le texte des paragraphes a été enlevé. Il est important de choisir un support dans lequel les titres et les illustrations soient réellement "provocateurs", interpellant le lecteur et l'incitant à se questionner et à lire de manière plus approfondie.

1- Présentation de l'objectif de travail aux élèves : Savoir utiliser le co-texte pour se représenter le contenu d'un texte, s'interroger et décider - ou non - de le lire.

Les aider à faire des liens avec des situations de lecture antérieures, dans lesquelles cette démarche de lecture a été repérée comme utile.

2 - Recherche par groupe de 2 : Consigne : A partir de cette photocopie, chaque groupe écrit : - de quoi il va être question dans cet article et les informations qu'il s'attend à y trouver - les  questions auxquelles il  pense que cet article va répondre     

 3 - Confrontations entre groupes : 2 ou 3 groupes comparent ce qu'ils ont écrit, en cherchant si des propositions ne peuvent pas convenir et en argumentant leurs choix. Ils modifient, si nécessaire ce qui a été écrit en -2-
4 - L'article original est remis à chaque groupe, qui s'assure de la présence des informations attendues et qui repère en les soulignant les informations qui correspondent aux questions qu'il s'est posé : chaque groupe présente à tous quelque chose qu'il a bien réussi ou qui lui a posé problème.
5 - Les élèves s'entraînent par 2 à anticiper de la même manière sur le contenu d'autres textes, à partir du co-texte L'un explique ce qu'il s'attend à trouver ainsi que les questions qu'il se pose, l'autre vérifie si le texte correspond à cette attente. Dans chaque situation, aider les élèves à expliquer comment ils peuvent utiliser le co-texte avant de lire un texte, pour s'en construire une attente, un début de représentation. Revenir sur ces démarches à chacune des occasions où ils sont confrontés à la lecture de ce type de texte, pour qu'ils se construisent progressivement leur propre démarche d'anticipation et de questionnement.   Exemples de conseil formulés par les élèves et complétés au travers des différentes situations rencontrées Pour lire un texte documentaire : Je peux jeter un coup d'œil sur le titre, les sous-titre, les images, les légendes, les mots clés pour voir dans ma tête ce que je vais lire et me poser des questions sur le contenu du texte. Dans un document avec des sous-titres, je peux ne pas tout lire si je sais avant la lecture ce que je cherche (les questions)·Je peux me servir des titres et sous-titres comme guides pour trouver les informations recherchées. Je peux suivre l'explication du texte et celles des illustrations (Photos, croquis, schémas, cartes, frise chronologique). Je peux lire entièrement un passage, un texte, si je veux davantage de détails de renseignements...Quand je rencontre un mot difficile, je peux chercher si ce mot est expliqué dans ce document....

                                                            note de lecture réalisée par Arlette Mompas

                                                               http://documentaliste.ac-rouen.fr

57 votes. Moyenne 4.72 sur 5.

Commentaires (4)

1. hajar 21/05/2010

choisis ce qui est vrai..

2. fatehb boulal 771 (site web) 11/01/2011

boulal fateh téléphone 0664185545

3. amelamina 17/03/2011

salut

4. Delphine DELANDRE 29/04/2012

Bonjour,
Je suis enseignante en cm1 et je cherche comment aider mes élèves à apprendre à préparer un exposé à partir de l'étude de textes documentaires. Je trouve cet article très intéressant et plein de bonnes idées mais la mise en pratique reste assez floue. J'aurai aimé tester l'exemple de séance avec l'article de journal qui semble être joint, mais je ne sais pas où le trouver. Pouvez-vous m'aider?
Merci par avance,
Cordialement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site