Alexander Sutherland: biographie

Alexander Sutherland Neill, aussi appelé A. S. Neill, (17 octobre 1883 - 23 septembre 1973) était un pédagogue écossais. Il est le fondateur, en 1921, de l'école de Summerhill, dans le comté de Suffolk, qu'il « dirigea » jusqu'à sa mort. Il fut alors remplacé dans sa tâche par sa femme jusqu'en 1985, puis par sa fille Zoe Readhead qui est l'actuelle directrice de l'école.

L’individualiste farouche

De son enfance, Neill ne sort pas sans difficulté ; la peur de pécher, la peur de mourir sans avoir pu sauver son âme. Et, dans cette famille nombreuse, entre un père qui ne l’estimait guère et une mère distante, le jeune Alexander ne semble pas avoir reçu l’amour qu’il réclamait — cet amour qu’il a su si bien donner à ses élèves. Une telle enfance forge un individualiste farouche, « le genre de gars à peindre son vélo en bleu quand tous les autres les avaient noirs ». Il aura été dans son école, effectivement, un solitaire, un marginal, trouvant là sa permanence, sa force et sa fragilité.

« L’individualisme sauvera le monde, […] ton pays a besoin de toi » dit-il à chacun de ses élèves dès 1915, car la liberté proposée aux élèves ne vise rien de moins qu’à en faire des hommes aux services des autres. Neill émerge de cette enfance en vouant une haine farouche à tout enseignement religieux et à toute imposition de valeurs quelles qu’en soient les formes. Sa vision de l’école traditionnelle avec les châtiments corporels ou de l’école nouvelle avec la méthode Coué (père de la pensée positive sa théorie : « Il ne s’agit pas de vouloir guérir, mais de s’imaginer guéri ». Sa phrase de guérison était : « Tous les jours et à tous les points de vue, je vais de mieux en mieux »), par exemple, exacerbe ses réactions. Neill voudra pour sa part n’en appeler jamais qu’à l’intelligence de l’enfant et à sa libre décision. « Je n’essaye jamais de faire partager mes croyances ou mes préjugés aux enfants », « Je ne vois pas de quel droit les éducateurs forcent les enfants à adopter ce qu’ils considèrent comme le bon goût ».

Le pionnier des années 1920 Lecteur des ouvrages de Freud, il était habile à en utiliser les concepts pour railler ses collègues. C'était un adversaire farouche de Maria Montessori, déjà éminente théoricienne de l’éducation à qui il reprochait scientificité et moralisme. Neill sema la controverse et provoqua « beaucoup d’indignation ». On sait tout aussi peu qu’il participa au congrès de Calais, croisant là Decroly, Ferrière et tous les grands pionniers, s’y faisant remarquer comme un auteur d’ouvrage de combat.

Summerhill

Neill fonde l'école Summerhill en 1921 près de Dresden en Allemagne. Suite à plusieurs contestations et difficultés politiques reliées aux principes sur lesquels était fondée l'école, Neill déménage celle-ci dans le comté de Suffix en Angleterre en 1924, près de la ville de Leiston. Au travers d’une vingtaine d’ouvrages et d’innombrables articles, il en a conté la vie quotidienne, ne manquant jamais l’occasion de susciter la polémique, brossant sans cesse le tableau d’un lieu où l’adulte n’a pas à imposer sa loi.

Les journalistes baptisent Summerhill l’école « à-la-faites-ce-qu’il-vous-plaira ». Pourtant, l’école, avec ses bâtiments de bois, son grand parc et ses arbres, apparaît, surtout l’été, comme un lieu des plus agréables, véritable école à la campagne comme Ferrière pouvait en rêver au début du vingtième siècle. Mais, dans cette école, les cours sont facultatifs, les enfants, s’ils le souhaitent, peuvent jouer toute la journée ou se livrer à des activités manuelles dans l’atelier. Les soirées sont réservées à la danse, au théâtre, aux fêtes. S’il ne craignait la fermeture de l’école par les autorités, Neill ne poserait aucun interdit pour la sexualité.

Le samedi soir est réservé à l’assemblée générale. Durant cette réunion présidée par un élève élu, les enfants exposent leurs problèmes, en débattent, élaborent leurs lois — et, dans cette assemblée, la voix de Neill, ni celle des autres adultes n’a pas plus de poids que celle d’un enfant.

Principes pédagogiques

Neill croit en la bonté fondamentale de l'être humain, et préconise de tenir éloignés les enfants de la brutalité de la société des adultes. Il ne faut ainsi rien imposer à l'enfant, afin de jamais brimer ses pulsions, ses désirs, sa curiosités et sa joie de vivre. Les seuls interdits doivent concerner directement la sécurité physique de l'enfant. Ainsi Neill permet volontiers, voire encourage, des comportements qui peuvent paraître associaux : hurler, fainéanter, mentir, voler… À Summerhill les enfants ne sont pas tenus d'assister aux cours. Loin d'être un grand lecteur de Rousseau, dont ses théories semblent inspirées, Neill précise dans son autobiographie, Summerhill School, éd. St Martin's Griffin, qu'il n'a lu Rousseau qu'à l'âge de 50 ans, bien après avoir fondé son école, et cela seulement parce que bon nombre de ses amis lui avaient fait remarquer la ressemblance des pédagogies.

Neill accorde une très grande attention aux enfants, et s'attache à ne jamais les laisser sans réponses face à leurs interrogations ou problèmes, dès qu'ils en font la demande explicite. Ils leur accorde à volonté des séances individuelles au cours desquelles il réinvente constamment ses méthodes de psychothérapie active.

Les enfants sont fréquemment déstabilisés par les différences radicales de la vie à Summerhill par rapport au reste du monde, mais Neill rapporte que dans la grande majorité des cas, deux à trois mois de comportements associaux libres à Summerhill suffisent pour que les enfants se dirigent d'eux-mêmes vers les salles de classes et les ateliers. Ceci repose sur le principe de Neill "d'épuisement de l'intérêt". Toute activité reposerait sur l'intérêt. Or, les centres d'intérêts réprimés par la société des adultes, qu'il s'agisse des jeux ou de la masturbation, par exemple, demeurent actifs dans l'inconscient, comme autant de haine de l'autre et de soi, ce qui conduit à développer des comportements extrêmes, névrose ou déviance. L'intérêt épuisé, les enfants peuvent grandir "sainement".

Au-delà, Neill, depuis toujours aura renié tous les autres principes pédagogiques, et notamment la pédagogie traditionnelle : ce qui se passe dans les classes ne l'intéresse pas, étant donné que l'intérêt de l'enfant lui fera accepter toutes les contraintes pour parvenir à son but. Et c'est ici que réside le point le plus critiquable du modèle neillien.

 

53 votes. Moyenne 4.87 sur 5.

Commentaires (6)

1. Epidisire (site web) 03/09/2012

xxWWGwxS sac longchamp pas cher RhydIchcVC <a href=http://longchampsacpascher.webnode.fr/]longchamp pliage</a>. iBDwPLc http://longchampsacpascher.webnode.fr/

2. DressDigepeax (site web) 21/10/2012

mgxbg <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>louboutin</a> tymxj <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie france</a> alulb http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info gizd

3. DressDigepeax (site web) 22/10/2012

gwlqb <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie france</a> ymhpw <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>sac louis vuitton</a> oiczis http://frdesacvuittonnmagasinn.info xkti

4. DressDigepeax (site web) 23/10/2012

ekgai <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>louis vuitton sac</a> sztdtw <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie pas cher</a> hvyrs http://frdesacvuittonnmagasinn.info ocpn

5. annemelielo (site web) 07/11/2012

krezme mcaxry <a href="http://www.jpzairjodannshoesonlines.info/">ジョーダン</a> rkrgsdgg <a href="http://www.jpzmonclairjacketsonlines.info/">モンクレールジャケット</a> ydpndpq ucwhulf cuizl Alexander Sutherland: biographie - www.pourtaclasse.dz iwnvuxz

6. Biziliallerce (site web) 07/11/2012

lwcknd bclazei <a href="http://www.fricchaussuresjordnnpascher.info/">air jordan</a> dykehbhi <a href="http://www.frczmonclairsmagasinn.info/">moncler</a> okaeiup jckdi badrymy lsbm Alexander Sutherland: biographie - www.pourtaclasse.dz mmepekn

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×